Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Assiette de nos enfants à nouveau prise en otage

par Erasmus Tharnaby

L'Assiette de nos enfants à nouveau prise en otage

C'est reparti pour les guéguerres de religion, comme seuls savent en allumer les politiciens français ! Un coup de mou dans la carrière politique et hop ! une petite polémique inutile et nous revoilà en selle !

Cette fois-ci, on se tourne une fois de plus vers l'assiette de nos enfants. Après les programmes scolaires supposés genristes et avant la grande volée de bois vert que s'apprête à recevoir la ministre de l'éducation nationale, un ancien ministre vient de lancer une pétition pour l'obligation d'un menu végétarien dans les cantines scolaires.

Faisant assaut de bons sentiments, et pour contrecarrer un maire d'extrême-droite qui a supprimé les menus sans porc de ses cantines, Yves Jégo fait cette proposition faussement naïve.

Le végétarisme n'est pas le plus neutre des régimes alimentaires. Il est, lui aussi, restreint pour raisons religieuses. Ici, la religion qui ne dit pas son nom, c'est l'écologie, ou plutôt ce salmigondi idéologique très en vogue qu'on a appelé, à une certaine époque, New Age. Il ne s'agit pas de mettre tout le monde d'accord : il s'agit de combler le vide causé par la faiblesse de la République actuellement. Ce n'est pas un effet de bonté : c'est un putsch.

Les menus sans porc dans les cantines scolaires existent depuis des décennies. En faisant assaut de clientélisme, sous couvert de bons sentiments, nos politiciens se discréditent chaque fois un peu plus : au lieu de voir l'assiette des mômes prise en otage, les familles se demandent combien de temps ils vont encore pouvoir payer la cantine à leurs enfants, en particulier dans les mairies de droite et d'extrême-droite qui n'appliquent pas le quotient familial.

Commenter cet article