Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

COP21 : le rendez-vous des dictateurs

par Erasmus Tharnaby

La COP21, c'est d'abord le rendez-vous des dictateurs. Je ne parle pas des dictateurs des pays en développement, ceux qui attendent la manne publique pour faire semblant d'agir tout en encaissant les espèces, ces obèses corrompus qui saignent le peuple et le maltraite, ces cyniques obscènes aux mains ensanglantées.

Il y a une forme de dictature plus sournoise et beaucoup moins spectaculaire : la dictature d'opinion. De glissements sémantiques en erreurs d'approximation, le verdict tombe, sans surprise, à chaque nouveau rapport du GIEC : c'est l'humanité qui est responsable du réchauffement de la planète. Fort de ce constat accusatoire, les grands de ce monde doivent prendre des décisions forcément contraires à ce que les peuples qu'ils gouvernent souhaiteraient. Du travail ? A manger ? Un toit au dessus de sa tête ? Vous n'y pensez pas ! La planète se réchauffe !

Tout autour, c'est un essaim d'approbateurs patentés, ONG écolos, réseau de financement onusien, exécutifs locaux, qui est chargé de faire passer la pilule. Le miel est amer ? Qu'importe ! Vous n'avez pas le choix !

Vous exprimer à ce sujet ? Inutile d'y penser ! A quoi bon ? Les blogs sur la COP21 ont tous leurs commentaires fermés. Le site du MERDE (Ministère de l'Ecologie, de la Recession Durable et de l'Energie) est aux abonnés absents. Le bourrage de crâne est tellement intense que l'esprit critique est en berne parmi les téléspectateurs. A répéter cent fois ce qui semble une évidence, on finit par fabriquer de la vérité scientifique : "les ressources de la planète sont limitées", "nous sommes coupables de consommer trop", "nous sommes coupables de conduire une voiture", "nous sommes coupables de manger de la viande", "nous sommes coupables de...", etc.

Les sciences aussi sont obligées de se plier au modèle américain dominant : la science doit être l'instrument de la finance. Finies les recherches désintéressées ! Les savants cosinus ! Les doux rêveurs ! Il faut faire du pognon durable ! Dégager des modèles économiques ! Rendre les découvertes rentables pour les banquiers !

Finalement, la COP21, c'est aussi le rendez-vous des dictateurs financiers.

Les pires.

COP21 : le rendez-vous des dictateurs
Commenter cet article