Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Islamistes et écologistes

par Erasmus Tharnaby

Islamistes et écologistes

Les islamistes, comme les écologistes, aiment le vert mais ce n'est pas le seul point commun.

Les uns et les autres adorent un dieu sourcilleux et revanchard. Allah comme le dieu Nature n'aime pas qu'on lui manque de respect et se réjouit des hommages qu'on lui présente. Si les offrandes au dieu de l'écologie restent modestes face à celles, démesurées, des abrutis du croissant, elles n'en sont pas moins réelles. Elles sont même plus massives sous la forme de taxes, d'amendes, de privations et bientôt sous la forme d'un énorme étouffoir financier produit par le marché carbone.

Même si elle est plus larvée, la crainte qu'inspire le climat de violence actuel fait aussitôt penser à celle que cherchent à susciter les écologistes par leurs discours millénaristes. Bien avant les attentats meurtriers des foldingos d'Allah, nos Verts locaux distillent la peur de la fin des baleines blanches, de l'humanité, de la planète, de l'univers tout entier même. Ils usent parfois même de violence, comme les anarcho-zadistes de Notre-Dame-des-Landes ou les commandos paramilitaires de Vert-de-Greenpeace autour des convois de déchets nucléaires.

La musique, le football, la convivialité ne sont que des occasions superflues d'augmenter dangereusement nos bilans carbone. Les sites qui calculent nos transports nous le répètent inlassablement. Les écologistes, comme les salafistes, n'aiment ni le sport, ni la joie ni le spectacle, à moins qu'il de soient consacrés à leur idole et à la révolution qu'ils appellent de leurs voeux : "Aux arbres citoyens !", "L'énergie est notre avenir, économisons la !", "C'est bon pour la planète !", "Dépêchez vous, ça chauffe !", "Nucléaire non merci" sont autant de sourates qu'il convient de répéter aussi souvent que possible aux nouveaux endoctrinés pour obtenir leur adhésion pleine et entière.

A l'issue de cette révolution, la pénitence d'un peuple entier s'organiserait autour de mesures politiques confiscatoires, de contraintes quotidiennes et d'une tendance globalement mortifère à l'égard de tous ceux qui ne pensent pas comme eux. Avec son élégance habituelle, NKM traite ceux qui ne pensent pas comme elle de connards. Ici même, j'ai plusieurs fois été traité de révisionniste. Je vous passe les noms d'oiseau...

Mais contrairement aux cinglés de la kalachnikov, les écologistes sont des êtres qui peuvent montrer une part d'humanité : ils s'accordent parfois un petit extra en saupoudrant leurs salades de mâche avec quelques pincées de levure de bière et de tofu bio.

Donc après les agressions islamo-nihilistes, survivrons-nous aux privations écologistes ?

Commenter cet article