Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Renault victime de l'hystérie écologiste

par Erasmus Tharnaby

Renault victime de l'hystérie écologiste

Avec Renault, c'est encore toute la filière automobile qui se trouve visée par l'hystérie écolo. Des enquêteurs de la répression des fraudes ont préventivement perquisitionné trois sites du constructeur au losange et c'est tout le pays qui s'insurge déjà contre son "manque de transparence", qui demande le remboursement des aides allouées, qui instruit et délibère tout à la fois dans un procès gagné d'avance dans les médias.

Tellement gagné, ce procès, que l'action Renault a dévissé jusqu'à presque 23% hier à la Bourse de Paris. Pourtant, le climat d'hystérie n'offre aucun suspense : le temps est tous les jours à l'orage, sur la planète écolo. Les perquisitions étaient menées à l'initiative du Ministère de la Police Ecologique mais n'ont abouti à aucun résultat. Qu'à cela ne tienne : plus besoin désormais d'avoir implanté un logiciel de trucage des mesures de gaz, comme sur les Volkswagen, pour être suspect, justiciable et condamné.

Pendant ce temps, Fabius ne trouve rien de mieux que de déclarer : « Nous devons supprimer les aides aux énergies fossiles ». Fabius 1er, empereur du monde libre, montre nous la voie ! Il pourrait en profiter pour supprimer aussi les taxes sur l'essence. Ce serait plus cohérent.

Enfin, ce trou d'air dans l'action Renault n'aura pas fait que des malheureux. Gageons que quelques petits malins de la finance auront profité de l'aubaine pour se positionner massivement sur le titre à un prix soldé. Autrement dit, rien de bien surprenant : l'hystérie est une maladie contagieuse la finance parasite de l'écologie !

Commenter cet article