Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nicolas Hulot, fossoyeur de la gauche française

par Erasmus Tharnaby

Nicolas Hulot, fossoyeur de la gauche française

François Hollande avait été plusieurs fois désigné comme le "fossoyeur de la gauche française". C'était dans Marianne, je crois. Aujourd'hui, quand Nicolas Hulot, maître spirituel de la vague New Age qui frappe la France depuis quarante ans, devient le seul candidat rassembleur à gauche, le diagnostic sur l'état de santé idéologique de l'électorat laisse sceptique.

L'écologie, rappelons-le, est une idéologie de la pureté. L'écologie fait passer la planète personnalisée et divinisée avant l'humanité. Sous couvert de protection des sacro-saintes générations futures, elle milite pour l'arrêt de l'expansion de l'espèce humaine. En clair : elle est malthusienne. Ce qui signifie que, pour les écologistes, une bonne tuerie de masse ne peut pas être entièrement mauvaise.

Les écologistes, à ce titre, sont les héritiers des nazis. Rappelons, pour mémoire, que le Prince Bernhart du Danemark fut un dignitaire nazi et le co-fondateur du WWF avec Julian Huxley (l'oncle d'Aldous) qui était, quant à lui, président de la Royal Eugenics Society à Londres.

Qu'aujourd'hui la lutte pour la sauvegarde de la gélinotte des bois prenne le bas sur l'activité, l'emploi et le droit du travail en dit long sur la nullité des chefs de file de la gauche, en particulier au Front de Gauche. Poussé par Dany Cohn-Bendit, Hulot apparaît comme le seul capable de faire "un bon score", nous indique L'Obs. "Conviction, renouvellement, notoriété, Nicolas Hulot coche toutes les cases pour être un excellent candidat de la gauche" croit savoir Yannick Jadot, toujours dans L'Obs. Voire... Pour les convictions, à part celles d'extrême-droite qui le poussent à préférer les petits oiseaux à ses frères humains tout en multipliant les soutiens dans les multinationales (EDF, L'Oréal, etc.), il faudra repasser : Hulot est connu pour ses hésitations, ses sautes d'humeur, ses revirements. Renouvellement ? Hulot faisait déjà le guignol à la télé quand Mitterrand inaugurait la Pyramide du Louvre... Seule la notoriété est incontestable, mais on aimerait que ce soit pour de bons motifs. Le planton du Baron Empain fait encore sourire...

Toujours cité par L'Obs, une revue de droite qui aimerait avoir trouvé son candidat idéal à gauche, c'est Noël Mamère qui résume le mieux la qualité cardinale du présentateur de la chane privatisée : "Il n'a jamais été élu".

En voilà une qualité, pour un candidat de gauche, non ?

Commenter cet article