Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'endroit où il NE FAUT SURTOUT PAS être la semaine prochaine

par Erasmus Tharnaby

L'endroit où il NE FAUT SURTOUT PAS être la semaine prochaine

C'est un endroit étrange, mélange de boutique bio et de Disneyland du stritarte. Tout y est en anglais, et ça porte un nom qui fleure bon l'impérialisme : le Darwin.

La mairie de Bordeaux a réaménagé l'ancienne caserne Niel pour en faire une attraction pour la bourgeoisie bordelaise, un nouveau Boboland à un jet de pierre de la Garonne, un "espace alternatif qui crée du lien" bien entendu. Alternatif à quoi ? On se le demande encore en voyant tout ce que ce lieu a de convenu. Un peu comme le 104, mais en province...

Vous savez... le 104... ce Boboland pseudo-culturel affublé de la même phraséologie ampoulée du style : " Pensé par son directeur X. comme une plate-forme artistique collaborative, il donne accès à l’ensemble des arts actuels, au travers (sic) d’une programmation résolument populaire, contemporaine et exigeante. Lieu de vie atypique jalonné de boutiques, il offre également des espaces aux pratiques artistiques libres et à la petite enfance."

On aimerait plutôt se mettre "en travers"... Vous pouvez copier-coller la phrase et la planter au milieu du décor dédié au boboïsme bordelais, vous obtiendrez le même effet.

C'est dans cet endroit très anglophile (le bourgeois bordelais n'est pas rancunier), que la colonisation anglo-saxonne battra son plein le 8 septembre autour d'un plateau réunissant la fine fleur de l'hypocrisie écologiste : Edgar Morin, le bourgeois-philosophe, Nicolas Hulot qui sortira de sa cinquième dépression pour venir faire coucou, Jean Jouzel le faux scientifique et vrai affairiste du réchauffement planétaire, Allain Bougrain-Dubourg qu'on ne présente plus, etc. Que des amis du genre humain...

Les ONG présentes sont aussi représentatives du darwinisme social écolo : les néo-nazis du WWF sont là. Grinepisse vient en force pour nous culpabiliser. Rhaaaa, c'est si bon... La Fondation pour la Nature et l'Homme (et pas le contraire) financée par de grandes multinationales et l'ONU viendra témoigner de toute la philanthropie, celle-là même qui rayonne sur le visage du présentateur de TF1 qui l'a fondée, Nicolas Hulot.

Pour cette soirée de culpabilisation généralisée, le Darwin aurait pu être rebaptisée le MALTHUS...

Et vous savez déjà ce qui va s'y dire : que votre présence sur Terre n'est pas la bienvenue, que vous ne renoncerez jamais assez à votre confort, que la vie n'est qu'une vallée de larme qu'il faut traverser à vélo, que l'écologie est GENTILLE, etc. etc.

Inutile d'y aller : ça alourdirait votre bilan-carbone...

Commenter cet article