Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chine nouvelle

par Erasmus Tharnaby

publié dans Monde-Mondo

   Avant-hier mercredi 27/01/2010, au journal de 20h de France2 (j'ai la bande son à la disposition des sceptiques), un sujet sur la nouvelle politique nataliste montrait que la Chine est, actuellement, en train de changer totalement sa politique de contrôle des naissances et d'inciter les couples avec 1 enfant à en faire un deuxième, à condition que les deux parents soient enfants uniques chacun de leur côté.
    Le journaliste interviewait un sociologue chinois qui expliquait que la proportion d'actif par retraité devient extrêmement inquiétante, et selon ce sociologue, il serait déjà trop tard pour éviter une implosion du système de retraite.
    Le quotidien suisse Le Temps, sous la plume de Pierre Veya, nous rappelle d'ailleurs que "d’ici à 2050, la démographie du monde va beaucoup évoluer et pose de nouveaux problèmes, bien différents de ceux de la surpopulation".
    Le journaliste nous rappelle que Paul Ehrlich, l'entomologiste américain qu'il ne faut pas confondre avec le biologiste allemand du même nom, s'était déjà totalement planté en prévoyant "l’explosion de la population mondiale [conduisant] à une famine massive à l’horizon des années 1970". C'était en 1967 dans une prestigieuse revue scientifique.
    C'est ballot. Même pas mal...
    Pour mémoire, rappelons que ce délicat exterminateur, sinon de l'espèce humaine, au moins de la science démographique, fut un des fondateurs en 1968 du groupe malthusien Zero Population Growth. Il fut administrateur jusqu'en 2003 de la pas très gauchiste Federation for American Immigration Reform. En clair, il a des préoccupations analogues à celles de notre précédent client, David R. Bower, le fondateur du Sierra Club puis des Amis de la Terre dont j'ai parlé il y a peu. Ce sont plutôt des gens d'extrême droite.
   L'exemple chinois nous montre, s'il en était besoin, à quel point il est au mieux irresponsable, au pire nauséabond, de jouer avec la démographie et la peur des gens. Il faut rompre de toute urgence avec ce mode de gouvernance, pessimiste et paralysant, qu'est la pensée apocalyptique écologiste et démographique.
Commenter cet article