Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans la série "L'écologie vous prend pour des cons" : l'orphelinat pour chimpanzés...

par Erasmus Tharnaby

publié dans Monde-Mondo

   Pendant ma semaine de vacances, j'ai pu assister à deux épisodes d'une série écolo très édifiante. C'était sur la chaîne Arte.Habituellement, j'aime beaucoup Arte. C'est intelligent, cultivé, profond, instructif et ce n'est pas systématiquement consensuel.

   Là par contre...

   Un globe-trotter américain (évidemment) nommé Steve, avec physique à la Sean Connery jeune, entreprend de faire rendre gorge à tous les exploiteurs des animaux. Tous. A l'échelle planétaire, bien sûr, puisqu'il s'agit d'écologie et qu'il ne peut y avoir d'action écologique qu'à l'échelle de la planète. Si vous ne l'avez pas encore compris, c'est que vous êtes sacrément bouchés.

   Dans l'un de ces épisodes, il s'agissait de prendre sur le vif un trafiquant de viande sèche de chimpanzé.

   Qu'un individu puisse gagner de quoi manger pendant un mois en vendant une main de chimpanzé séchée est vraiment choquant, certes, mais ce n'est pas ça qui choque Steve.

   Steve n'agit qu'à l'échelle planétaire. Steve travaille avec l'argent de l'ONU et du WWF. De minimis non curat praetor.

   Alors, que des villes entières n'aient pas les moyens de gagner une vie décente en faisant un travail décent ne gêne pas Steve. Ce qui le gêne, c'est qu'on tue un chimpanzé. Voire, qu'on ait envie d'en manger.

   Le reportage, réalisé avec une débauche de balades en bateau, en hélicoptères ou en avion, aboutit donc logiquement dans un orphelinat pour chimpanzé, où on prend soin de ces animaux si mignons qui ont perdu leurs parents. Des animaux presque aussi mignons que des bébés pandas.

   Si vous voulez connaître le sort des enfants du vendeur de mains séchées de chimpanzés, c'est tant pis pour vous. De toutes les façons, ce sont les enfants d'un criminel. Ils vivent du mauvais côté d'un monde en noir et blanc.

Noir et blanc, comme les taches d'un panda.

Commenter cet article

Jéro 15/02/2014 23:16

Ce n'est pas parce qu'il existe certains problèmes qu'ils doivent masquer les autres. Ou que les autres ne valent pas la peine d'être pris en compte. Et qui sommes-nous pour accorder plus de valeur à une vie humaine qu'à celle d'un chimpanzée ? Ce n'est pas parce que les braconniers ont des enfants qu'ils sont excusables. Tu excuses un traficant de meth parce qu'il doit nourrir ses enfants ? C'est bien émouvant, d'être un père ou une mère, mais ça n'empêche pas de devoir respecter la vie. Merde, c'était honteux de lire ça. De plus, les orphelinats de chimpanzés existent à cause du braconnage. Renseignez-vous.

Erasmus Tharnaby 22/02/2014 18:15

- Ce n'est pas parce qu'il existe certains problèmes qu'ils doivent masquer les autres.
- Non, mais tout est question de hiérarchie.
- Ou que les autres ne valent pas la peine d'être pris en compte.
- ça n'empèche pas de comparer.
- Et qui sommes-nous pour accorder plus de valeur à une vie humaine qu'à celle d'un chimpanzée ?
- Des êtres humains.
- Ce n'est pas parce que les braconniers ont des enfants qu'ils sont excusables.
- L'argument à la con. Si je trouve tartignole cette cause, c'est sûrement parce que je veux du mal aux victimes de cette cause. N'importe quoi. Revoyez votre logique élémentaire.
- Tu excuses un traficant de meth parce qu'il doit nourrir ses enfants ? C'est bien émouvant, d'être un père ou une mère, mais ça n'empêche pas de devoir respecter la vie.
- Même réponse. C'est le type d'argument fallacieux qu'utilisent les recruteurs de secte. Apparemment, ils font du bon travail. Surtout chez les simples d'esprit.
- Merde, c'était honteux de lire ça.
- Ca prouve que ça vous a fait réagir. C'est déjà ça.
- De plus, les orphelinats de chimpanzés existent à cause du braconnage. Renseignez-vous.
- En ai-je contesté l'existence ?