Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

De beaux arguments...

par Erasmus Tharnaby

publié dans Monde-Mondo

Notre ami Joke, décidément très nerveux, m'envoie ce message plein de vilaines pensées qui, heureusement, n'émettent pas de CO2 :
"
Vous avez raison de faire un blog anti-écologiste.
C'est une activité autrement plus passionnante que de rester assis dans son fauteuil devant son poste de télé.
Chacun occupe son temps comme il peut.
Scientifiquement, il est impossible que les activités humaines depuis la déforestation pour laisser la place à l'agriculture et à l'élevage de ruminants, puis pour la construction de navires et la fabrication du charbon de bois pour l'industrie naissante, jusqu'à la circulation automobile et aérienne en passant par l'extraction du charbon puis du pétrole et du gaz et leur combustion dans des machines à vapeur et des moteurs à explosion ou des turbines à réaction ou leur utilisation dans l'industrie chimique, textile, etc., il est scientifiquement impossible, disais-je, que cela produise des molécules liquides, solides ou gazeuses capables de modifier l'environnement.
Les enseignants qui enseignent à leurs élèves dès leur plus jeune âge que la combustion du carbone produit du gaz carbonique ou que la digestion des ruminants produits du méthane, par exemple, font de la désinformation.
Je vous autorise bien entendu à publier tout ce que nous vous avons écrit, y compris, bien sûr, le présent message.
Enervé, Joke ? Pas le moins du monde. Il a un peu le même sentiment que lorsqu'il entend Sarah Palin, l'ex-gouverneure de l'Alaska, candidate à la vice-présidence des Etats-Unis en 2008, et ses amis créationistes. Tout le monde a le droit de donner son opinion, n'est-ce pas !
Nos amitiés à vous !"
C'est encore une illustration plutôt inquiétante du niveau qu'atteint la propagande écologiste sous couvert de notions scientifiques. Dès qu'on met à jour sa forme non pas scientifique mais rhétorique, c'est à dire la fragilité de la chaîne menant du réchauffement global à l'origine humaine de ce réchauffement et aux possibles solutions politiques et économiques, on se trouve face à des interlocuteurs qui ne lisent plus ce que vous écrivez, mélangent tout et finissent par vous associer aux négationistes.
C'est ainsi mais il ne faut pas se décourager. Comme le rapport Meadows et les publications du Club de Rome des années 60, toutes ces conclusions seront ridiculisées par les faits. Encore quelques années à attendre.
Jusqu'à la prochaine fournée, dans 50 ans...
En attendant, pendant que notre scientifique Joke envoie ses anathèmes, je n'entends rien sur Julian Huxley et les origines eugénistes de l'écologie. Je n'entends rien non plus de sa part sur le contenu de la page de documentation qui est jointe à ce blog.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article