Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Duflot et Cohn-Bendit : entre la peste et le choléra

par Erasmus Tharnaby

publié dans France-Francio

   Les écolos doivent choisir, la semaine prochaine, entre la motion de Duflot et celle de Cohn-Bendit pour élire les représentants qui siègeront au Congrès de La Rochelle. C'est L'Express qui nous l'apprend.

   La lecture de la motion Maintenant !, de Cécile Duflot, s'avère être un moment de pur plaisir masochiste. Encadré par des témoignages de primo-adhérents, entendez des adhérents primitifs retournés à l'âge du feu, ce texte milite pour un envahissement total de la société par les fausses valeurs écolos, comme on peut s'y attendre. Hannah Arendt, qui a pourtant consacré sa vie au mystère des totalitarismes, est même convoquée de façon assez croquignole, pour justifier une "brèche" vers les paradis immobiles que nous promettent ces penseurs en peau de saucisson. Le mot TOUT et ses dérivés (tous, toutes, partout, etc.) se retrouve 23 fois, sans parler des GLOBAL et de l'ensemble du vocabulaire collectivement incitatif traditionnellement utilisé dans ce genre de manifeste totalitariste.

   A travers ce programme panoptique, il s'agit surtout d'inscrire ce catalogue de promesses enchantées comme un programme de GAUCHE, quitte à être totalement en contradiction avec lui-même et avec la malthusianisme qui habite tout écologiste qui se respecte.

   Bienvenue dans une société malthusienne et solidaire !

   Sans insister sur l'hystérie "festiviste" (Muray) qui anime Duflot et tous ses amis,  c'est surtout un flicage généralisé que nous promettent toutes ces mesures qui ne pourront devenir effective sur la seule bonne volonté et l'incitation fiscale ou tarifaire.

 

 

Commenter cet article