Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ecologie et tripatouillages : on continue avec la "frugalité joyeuse"...

par Erasmus Tharnaby

publié dans France-Francio

L'Alliance écologiste indépendante... Il y a "Alliance" qui signifie que, contrairement au Modem, les réunions ne se tiennent pas dans une cabine téléphonique. Et puis, "indépendante" achève de donner la caution morale attendue de ceux qui sont atteints par la sainteté écologiste.

Alors quand un sondage IFOP commandé par cette officine annonce que Corine Lepage, leader charismatique du droit des palourdes, est plus crédible qu'Eva Joly pour défendre l'écologie, on approche le cataclysme.

En deux clics, on lève pourtant le voile de ces brouillards annonciateurs d'élections importantes : l'Alliance écolo... etc. est juste la petite boutique de Jean-Marc Governatori, ancien chef d'entreprise venu à la politique par les divers-droites et les buralistes alsaciens. C'était l'époque de "La France d'en bas". Depuis, il y a eu "La France en action" puis l'association avec Génération Ecologie, où Corinne Lepage a fait un passage entre 1989 et 1995, et Antoine Waechter, nettement à droite.

Le sondage en question pose alors problème à plus d'un titre.

Pourquoi, quand on est candidat putatif à l'élection présidentielle, commander un sondage opposant une tierce personne à son propre rival sur la niche écologiste ? Comment est-il alors possible que le résultat de ce sondage donne Corine Lepage en tête alors qu'elle recueille 5 à 10 fois moins d'intentions de vote au premier tour de l'élection présidentielle, comme en témoigne ce tableau issu de différents sondages, y compris certains faits par l'IFOP ?

M. Governatori se propose de reconnaître de plein droit les oxymores que sont les médecines parallèles et les enseignements alternatifs (Steiner, Montessori) , tout en se serrant joyeusement la ceinture (la "frugalité joyeuse"), comme il l'explique à TVSud. C'est donc probablement à son goût pour la pensée magique qu'il doit ces résultats curieux et ambigus.

 

Commenter cet article