Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Elections régionales : les dangers de l'écologie et du front national

par Erasmus Tharnaby

publié dans France-Francio

   On ne dira jamais assez que le fonds idéologique de l'écologie est assez proche de celui de Front National de Marine Le Pen. Les outils diffèrent mais la doctrine anti-républicaine reste la même. Le FN utilise la haine de l'autre face à la peur de l'autre, la peur de l'avenir, du changement. L'écologie utilise la culpabilité.
   Comme on l'a déjà mentionné à plusieurs reprises dans ces colonnes, l'origine de l'écologie remonte à la fin du XIXème siècle et au début du XXème, période où la science plonge dans l'obscurantisme positiviste. Ensuite, la protection de l'environnement au détriment de l'individu sera récupérée, comme couverture, par les milieux eugénistes anglais issus de la Royal Eugenics Society de Londres, y compris parmi ceux qui, comme Julian Huxley, ont pignon sur rue.
   La fondation du WWF est le résultat de ce mouvement. Celle du Club de Rome aussi.
   Comme ces personnes sont des gens influents, ils obtiennent alors facilement l'accès aux médias pour populariser une doctrine basée sur la haine de l'humanité en général.
   Aujourd'hui, voir l'écologie au coude à coude avec le Front National au premier tour des élections régionales de 2010 n'est pas une bonne nouvelle. Nous allons voir renaître la chasse aux voitures, la culpabilisation à outrance pour les ressources utilisées, les programmes d'information bidons sur la consommation des ressources au lieu de l'investissement productif, les enfants qui vont chanter "Aux arbres citoyens !" comme si l'écologie, darwinienne par essence, était citoyenne.

   L'écologie comme une excuse à l'inaction politique.
Commenter cet article