Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Eva Joly : "Finie l'ékolochie, à nous deux la finance !"

par Erasmus Tharnaby

publié dans France-Francio

Quelle bonne nouvelle ! Eva Joly dirigerait une commission ou un "machin" contre la haute finance.

La candidature d'Eva Joly pour les écolos était bidon. On le savait. Et on s'était même demandé ce qui poussait cette spécialiste des circuits financiers occultes dans les bras des Verts-de-Gris.

Heureusement, maintenant, tout ça c'est du passé.

Ce qui prouve bien que l'écologie, c'est avant tout une grosse marmite à distiller l'opportunisme, qu'il s'agisse d'obtenir un poste ministériel, des crédits pour un labo de recherche ou pour un spectacle de fin d'année.

Madame Choly va pouvoir donner toute la mesure de son talent dans son véritable élément, loin des grenouillages germanopratins chers à Duflot, Placé et autres avaleurs de tofu bio.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

oudagamandalam 21/05/2012 18:22

Démocratie chez EELV!!!! chez les écolos tout court...? je ne comprend pas.....

Erasmus Tharnaby 22/05/2012 08:06



Oui, la démocratie chez les Verts, c'est un vrai bonheur pour l'exégète !



marco 21/05/2012 07:53

Primaires chez les primates ? Quelles primates ? Vous pensez à l'UMP ou au FN , dont les électeurs n'ont pas encore compris que la démocratie existait encore même après le 6 mai ?

Moi, à la la coopérative EELV, je vois des gens qui réfléchissent avec ce sens de l'humain et de la collectivité qui fait défaut à beaucoup de ténors de partis de gauche et de droite. des gens qui
bossent sur la transition énergétique, sur la transition agricole pour juste que nos agriculteurs ne crèvent pas de sain et puissent nous mettre dans l'assiette quelquechose qui ne nous bousille
pas la santé (ce qui fait que l'espérance de vie en bonne santé d'un français est d'à peine un an après 6 2ans, merci pour la retraite). Bien sûr, celà ne se voit pas, ça ne s'inaugure pas comme
une ligne LGV ou un A380 ....

Erasmus Tharnaby 21/05/2012 19:46



"...ce sens de l'humain et de la collectivité qui fait défaut à beaucoup de ténors de partis de gauche et de droite."


Qu'en savez-vous ?


Quant à savoir ce qui se voit ou ne se voit pas, on ne peut allumer la télévision ou la radio, ouvrir un quotidien sans que la pensée écolo, à base de recyclage, d'économie ou de
pseudo-réchauffement planétaire ne nous saute à la figure. On ne peut voir un reportage animalier sans entendre que l'humanité est méchante avec toutes ces petites bêtes. On ne peut garer sa
voiture sans tomber sur une forêt de potelets posés à grands coups de béton issu de l'agriculture biologique.


On entend 100 fois moins parler d'A380 que de cette propagande insupportable pour la "haine de soi".



marco 21/05/2012 07:49

Il ne faut pas confondre la personnalité et les liens d'un dirigeant avec le but d'une entreprise, d'une association, d'une mouvement politique. Les positions du WWF peuvent être critiquées mais
elles ont le mérite d'être là et de faire contrepoint au discours dominant qui :
- ferme les yeux sur la finitude de la réalité physique
- promeut une croissance qui ne permet pas de satisfaire les besoins de la population
- assure au contraire les intérêts d'une minorité de plus en plus riche

Erasmus Tharnaby 21/05/2012 19:44



"Il ne faut pas confondre la personnalité et les liens d'un dirigeant avec le but d'une entreprise, d'une association, d'une mouvement politique."


Vous rêvez ou quoi ? Vous vivez dans l'Île aux Enfants ?


Je ne parle précisément pas des positions officielles du WWF, qui sont une sorte de cache-sexe en peau de bons sentiments.


Je parle de la toxicité de l'idéologie qu'ils véhiculent et dont semblez être franchement atteint.


1 - La finitude de la réalité physique est une vérité pour ceux qui ont la conscience d'une paramécie. Pour l'humanité, la vraie, elle est une négation de l'intelligence et de la créativité
humaine.


2 - Le discours dominant ne promeut pas la croissance. Les banquiers, qui sont les amis du WWF, ne sont pas pour la croissance. Demandez aux Grecs. Penchez vous sur vos cours d'Histoire.


3 - C'est exactement le contraire qui se passe, en particulier pendant les crises organisées. Quel est le rôle de l'écologie malthusienne, dans ce cas ?



marco 20/05/2012 09:43

Avez-vous vu ce qu'ont réussi à faire les citoyens Islandais ? Un beau modèle de démocratie et de lutte contre les parasites. Avec le soutien d'Eva Joly pour trouver et punir les coupables.
L'écologie, c'est aussi redonner du sens à la vie citoyenne et politique. Avant que la grande masse de la population comprenne celà, en passant 4 heures par jour devant la TV, de l'eau sera passé
sous les ponts .....

Erasmus Tharnaby 20/05/2012 23:10



Ah mais détrompez-vous ! Ch'aime beaucoup Eva Choly.


C'est juste que je me suis demandé (ici même, au moment où elle annonçait qu'elle candidatait pour la primaire chez les primates) ce qu'elle allait faire dans cette pétaudière écologiste, cette
officine d'extrême-droite (qui s'ignore).


Si, signor.


Eva Choly est beaucoup plus utile au monde quand elle s'occupe de son vrai terrain de prédilection.


Quant à vos bons sentiments citoyens...



Marco 20/05/2012 09:26

Bonjour.
Et les réalités physiques des ressources et du réchauffement climatique, ça disparaît dans quelques traits de plume ?
Vous avez peut-être vu que le Club de Rome confirme la catastrophe annoncée en 1972.
Bonne journée.

Erasmus Tharnaby 20/05/2012 22:48



Ha ! Ha ! Ha ! Elle est bien bonne... Le Club de Rome... Ce groupuscule néonazi issu du grand capital des années 70. Savez-vous qui est Aurelio Peccei, à part le fait qu'il fut un authentique
résistant ?


Le Club de Rome, extrapolant linéairement les courbes de consommation de cuivre, sans tenir compte des progrès techniques, prévoyait aussi une pénurie de cuivre en même temps qu'une pénurie de
pétrole.


Et savez-vous qui se trouve derrière (c'est le cas de le dire) le WWF ?


Savez-vous qui est Bertrand Russell, un des réinventeurs de l'écologie dans les années 60 ?


John Bournée