Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Faites votre tête de cochon...

par Erasmus Tharnaby

publié dans Ecologie-Ekologio

Pendant que le PAF s'allume de 6 nouvelles chaînes supplémentaires, toutes plus nocives les unes que les autres, vous pouvez éteindre la télé et songer à tout ce que nous interdit la bonne pensée écologiste déversée par tombereaux virtuels entiers sur nos cerveaux anesthésiés.

Vous pouvez songer à vous mettre à fumer par exemple. Je veux dire : à fumer vraiment.

Tetedecochon.jpgPas avaler un paquet par jour de machins dégueulasses qui vous retapissent les poumons, détruisent le coeur, donnent le cancer et enrichissent

M. Philippe Maurice (souvenons-nous que les industriels du tabac ont participé à la fondation du WWF). Mais plutôt retrouver la légère ivresse qui s'empare du cerveau de celui qui ne fume qu'une fois par semaine un bon cigare de Havane, surtout après le repas derrière un verre de schnaps. Pour moi, fumer c'est ça. C'est pas obligé et c'est agréable.

Un bon José Cuervas, même gros, ce n'est pas cher du tout. Beaucoup moins qu'un seul paquet de clopes. Au lieu de 20 tiges subies dans le froid en bas de l'immeuble ou sur le balcon, pourquoi ne pas préférer un seul bon cigare appellation contrôlée ? Au moins, dans les Havanes, ils ne mettent pas d'ammoniac censé accroître l'accoutumance à la nicotine. Si vous avez un doute sur le risque, vous pouvez aussi fumer la pipe : les bons fumeurs de pipe n'avalent pas la fumée.

Evitons aussi la fumette pour jeunes zivas décérébrés ou pour bobos et autres ados attardés. C'est prescrit par les écolos : ça devrait suffire à les rendre suspects, mais on doit pouvoir ajouter que ça finance la mafia et ses trafics en tous genres, ça ne gangrène pas que les cerveaux mais aussi les structures sociales par la corruption. Ne demandez pas aux zivas de réfléchir à cela. Le mot réfléchir n'est pas dans leur vocabulaire.

Autre possibilité de contrevenir aux prescriptions de plus en plus pressantes de l'écolocratie : vous pouvez songer à manger de la viande ! Je veux dire : manger de la viande sans complexe.

Il y a la volaille mais aussi le lapin, le chevreau, le boeuf bien sûr, mais il y a aussi les bas-morceaux, le plat de côte, les pieds, les rognons blancs (les couilles), la tétine, des abats pas forcément chers et qu'on ferait bien de redécouvrir. D'autres vous ont lancé ce message avant moi et avec beaucoup plus de talent, comme le brillant Jean-Pierre Coffe avant qu'il ne sombre corps et biens, succombant aux sirènes du brouzouf facile de la mal-bouffe qu'il avait passé sa vie à combattre.

Il y a par exemple la hure de cochon, que j'achète demi-sel chez mon charcutier. C'est d'une simplicité extrême. Tout simplement dans un bouillon pendant deux heures, avec un oignon piqué de clous de girofle. Vous pouvez y ajouter une petite langue de porc ou des oreilles. Avez-vous déjà goûté aux oreilles de cochon ? C'est un vrai délice.

Le bouillon est réutilisable, bien entendu, après dégraissage.

Et dire que les écolos voudraient que nous nous en passions ! Contre les têtes de cons, faisons de la tête de cochon !

Commenter cet article

oudagamandalam 12/12/2012 11:53

Miam....
et les oreilles de cochon bien craquantes, juste tièdes en salade....vive les produits tripiers.....et les coucougnettes pannées.....oula! je sens que je vais faire des courses...