Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

France Nature Environnement et la présidentielle : le délire continue

par Erasmus Tharnaby

publié dans France-Francio

Dans Le Monde, un article rapportant les propos absolument délirants de M. Hartmann, président de France Nature Environnement.

Ce triste personnage juge la proposition de Sarkozy de relever les droits à construire de 30% déraisonnable. On le suit sans difficultés : c'est une proposition brouillonne, prise sans aucune concertation et on peut espérer qu'étant donné le discrédit du "président de la République", cela ne sera jamais suivi d'effet.

Mais la raison invoquée par le président des mangeurs de tofu bio allégé est pour le moins surprenante. D'après lui, c'est "contradictoire avec la politique de lutte contre l'étalement urbain".

Nous y sommes.

Comment lutte-t-on contre l'étalement urbain ? On empile les gens dans une surface plus petite ? On leur interdit de s'acheter une maison ? On les loge de force en appartement ? Ou on les tue directement ?

Ceux qui connaissent les tendances malthusienne "naturelles" de l'écologie peuvent se poser la question. En attendant, on peut rappeler à M. Hartmann la façon dont l'écologie défigure nos centre-villes, supprime aussi des kilomètres de voies carrossables en mettant des rues à sens unique, en les rendant piétonnes, en supprimant des places de parking, en obligeant les gens à faire du vélo, en matraquant les automobilistes à chaque coin de rue. Les parisiens connaissent la chanson depuis 40 ans. Qu'est devenu Paris aujourd'hui ? Une réserve à bobo. Un Disneyland urbain, architecturé, urbanisé, clair comme l'oeil, zéro défaut, un gigantesque cimetière.

Figure-toi bien, cher lecteur, que le mouvement qui milite contre "l'étalement urbain" est capable de s'organiser en commando pour mener des actions para-militaires que certains édiles considèrent comme préférables à l'exercice du droit républicain. A quand des actions commandos pour lutter contre la construction de pavillons ? Pour supprimer des voies en centre-ville ? Pour s'enchaîner aux roues des voitures en centre-ville ?

Commenter cet article