Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Ecologie n'aime pas les pauvres.

par Erasmus Tharnaby

publié dans France-Francio

   Pendant une visite à des amis dans une ville des Hauts-de-Seine, au cours de la promenade dans le quartier, nous tombons sur un terrain immense dans un quartier densément pavillonnaire, avec cet écriteau bricolé sur un drap : "Non au béton, oui aux espaces verts"

Après demande d'élucidation, nous comprenons que le maire a décidé de la construction de logements sociaux sur ce terrain et que les riverains n'en veulent pas.

   Les riverains préfèrent les espaces verts. Certains le disent à la manière de l'époque : le vocabulaire est simple, la formulation synthétique et efficace, le propos est conforme à l'idéologie dominante, le débat est réduit au seul acquiescement tant tout cela parle d'évidence. En replaçant le propos dans son contexte, l'auteur de cette littérature représentative de son époque voulait peut-être dire : "Mesdames, messieurs les pauvres, je sais que vous dépensez la moitié de votre salaire dans votre logement du fait de la crise du logement qui ne cesse de s'aggraver en France, mais il faut de grands espaces verts pour mes enfants qui, avouons-le, valent beaucoup mieux que les vôtres."

   C'est un discours de droite dans un quartier de droite. Ce n'est pas étonnant, pas plus que l'appel aux espaces verts pour justifier la discrimination sociale.

   Ce qui est amusant, c'est qu'en cherchant dans la même commune, on trouve des écologistes avec des positions à peu près similaires sur le même thème : la construction de logement social est synonyme d'expropriation (pourtant, le droit de préemption est inscrit dans la loi), le béton est l'ennemi public n°1 (quelle ingratitude !), et les enquêtes publiques sont réputées opaques (pour les trouver opaques, il suffit de ne pas les lire). Heureusement que l'auteure de ce blog reconnaît "J'avoue ne pas maîtriser les dossiers; Et mon raisonnement est des plus simples." Tout s'explique !

   Quand on est écologiste, il est bon d'avoir un vernis de gauche. Donc ce qui est opposé au logement social, c'est le logement social dit "positif", une sorte d'utopie écolo-financière trrrrrrès tendance, avec des retombées prévues "pour demain", comme tout ce que promettent les écologistes.

    La hantise de l'"entassement" reste la dominante, comme je l'expliquais déjà à Novak il y a quelques mois. La peur de l'écologiste, c'est le NOMBRE, dans un quartier considéré comme un ECOSYSTEME : "Pourquoi changer des physionomies de quartier ? C'est un pan du passé, des gens déracinés... et un peu d'âme qui disparaît." Les arguments évoqués pour s'opposer au changement n'auraient pas déplu au militant lepéniste de base : droit du sol, primauté de l'ancien sur le nouveau, religiosité, caractère sacré de ce qui pourrait disparaître ou de ce qui a déjà disparu. De bonnes vraies valeurs de gauche bien de chez nous, n'est-ce pas ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

ROCHET 23/06/2011 12:53


allez voir sur le site de "chine insolite" pour vous rendre compte des idéologies racistes, intolérantes, sectaires du mouvement,et pensées écologistes en France, le bourguignon que je suis a mis
son commentaire : chine-insolite.blogspot.com/2009/02/cuisine-chinoise-insolite.html
Ps: y a-t-il une association anti racket écolo?


Erasmus Tharnaby 23/06/2011 23:50



Merci pour votre commentaire.


Je ne connais pas d'association ouvertement anti-écolo. D'une façon générale, la parole critique, la parole non-acquiesçante se fait rare. Le bourrage de crâne est tellement prégnant que la place
manque dans les esprits pour autre chose que cette purée nauséabonde.


Ce blog est le seul en Français à ma connaissance. C'est aussi le seul exclusivement consacré à démonter l'écologie, à montrer que l'écologie est une grande boîte vide.


N'hésitez pas à laisser des commentaires, des trackbacks, pour faire un peu monter le référencement. Vous pouvez aussi faire visiter ce site par vos connaissances, le référencer sur Fesseboucque


Au passage, je trouve que le site chine-insolite/etc. est bien mal modéré. Certains commentaires sont indignes.



Clamoche 19/06/2011 16:46


Bonjour,

L'auteure de ce blog n'a pas encore fini de l'écrire... elle note pour prendre du recul, recopie texto ses impressions pour ne pas oublier.

Maintenant, je préfère écrire "Mon raisonnement est des plus simples" et du coup, peut-être va-t-il évolué... plutôt que de marcher tête baissée en suivant les pas de chemins tout tracés.

Pour info, je tiens ce même genre de propos concernant le budget de la ville... Voir le site source, www.clamoche.com


Erasmus Tharnaby 19/06/2011 23:16



Vous avez raison. Il n'y a rien de pire que les chemins tous tracés, comme ceux que nous inflige l'écologie à longueur de médias.