Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Anthroposceptiques

par Erasmus Tharnaby

publié dans Monde-Mondo

La Bonne Pensée écolo, à l'aide de ses chiens médiatiques a inventé l'ignoble "climatosceptique" pour désigner tous ceux qui ne pliaient pas devant le consensus scientifique, inconsciente du fait que cette expression "consensus scientifique" est un oxymore.

magnitka-smoke-stacks.jpgCes milieux autorisés, surtout médiatiquement autorisés, cherchent à donner, de l'esprit humain, une image négative chaque fois qu'il se manifeste sous sa forme la plus productive, la critique.

C'est pourquoi je propose au lecteur le terme "anthroposceptique" pour désigner tout ce qui, dans l'écologie, s'oppose à l'expansion de l'humanité par principe, et à l'expression critique de l'esprit humain en particulier.

Je ne résiste pas à l'envie de vous faire profiter du magnifique cliché posté sur ce blog.

Vous pouvez aussi regarder sur le blog de Vincent Courtillot, qui continue d'affirmer qu'il n'y a plus de réchauffement depuis 1998. "Plus de réchauffement" signifie "plus de problème de gaz à effet de serre" et donc "plus d'utilité du marché carbone". C'est sans rapport avec la pollution réelle de l'atmosphère par le charbon allemand ou chinois. C'est un autre problème. Mais toute cette machinerie ANTHROPOSCEPTIQUE destinée à provoquer et justifier la décroissance (la déchéance) de l'Europe tombe à l'eau. Les milliards de dollas investis par l'ONU dans les Organisations de Bons Sentiments, appelées aussi ONG, tout cet argent aurait mieux fait d'être consacré à la  lutte contre la misère ou la malnutrition des enfants, ou pour la promotion des droits sociaux des travailleurs dans les pays où ils n'existent presque pas, ou encore la lutte par l'éducation contre la corruption, l'excision, la maltraitance des femmes en général, etc.

D'ici une dizaine d'années peut-être, le mensonge planétaire du réchauffement par les gaz à effet de serre ne sera plus tenable mais ça ne les empêchera pas d'être anthroposceptiques....

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Sceptique 13/02/2013 19:05

"Ils" sont alors anthropophobes. Le scepticisme est une position neutre dictée par le doute et la reconnaissance de l'imperfection de l'homme et de la nature.
Tous les mythes fondateurs reconnaissent le "ratage" de l'homme, évidente...pour l'homme. L'imperfection ne figure pas dans l'acte d'accusation, mais seulement la différence.

Erasmus Tharnaby 15/02/2013 21:31



Je vous taquine...


Je vous suis.



Sceptique 13/02/2013 10:46

Est-ce qu'on peut ne pas être "anthroposceptique"? Je crois l'être, pour ma part. Mais il y deux façons de l'être, celle d'Alceste, celle de Philinte, indulgent, car désespérant qu'il change, ou
qu'on puisse le changer.
Car ceux qui croient qu'ils peuvent le changer, en changeant la société, ne voient pas d'autres moyens que la contrainte et l'épuration des récalcitrants. Sans l'avouer, nos écolos nous préparent
des lendemains-qui-déchantent.

Erasmus Tharnaby 13/02/2013 18:25



Evidemment, il peut sembler paradoxal que ceux qui prêchent le néo-rousseauïsme béat élargissent l'optimisme naturaliste du locataire d'Ermenonville à l'ensemble de la création au point que
l'humain y disparaisse et devienne négligeable. Curieux renversement !


La question de savoir si l'homme est bon ou mauvais par nature est insoluble parce vicieuse : la notion de nature n'a rien à faire là-dedans. Elle est vicieuse... par nature !


Etre sceptique par principe ne se justifie pas par une démarche morale mais par stratégie et ne doit pas exclure par principe l'opinion positive, voire l'optimisme concernant certaines questions
précises.


Je désigne par anthroposceptiques les promoteurs de la haine de l'homme, tous ces auteurs de reportages naturalistes qui se croient obligés de pondre un couplet apocalyptique à la fin de chaque
film, tous ces militants crypto-malthusiens, etc. ... enfin... vous voyez ce que je veux dire...