Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les gens et la gauche : tant de choses les séparent

par Erasmus Tharnaby

publié dans France-Francio

Après la pitoyable affaire de Florange, la lamentable gestion de l'Aéroport international de Nantes, le gouvernement se reprend avec de gros succès : le débat sur le mariage homosexuel appelé improprement "mariage pour tous" et qui devrait s'appeler "mariage pour tous mes copains du Marais" fait un tabac dans les rédactions.

GérardEt pour cause : dans les médias festivistes, la cause est entendue puisque le mariage homosexuel, c'est bien. Comme ça ne suffisait pas, en plus d'effacer les dernières traces de différences sociales avec l'adoption, il s'agit d'effacer les différences biologiques avec la procréation médicalement assistée. Gros succès autour du Canal Saint Martin.

Il y a aussi le non-débat sur l'euthanasie et ses innombrables variantes : jadis, quand un bébé naissait, on invitait les jeunes pères à couper avec les dents le cordon encore chaud. Maintenant, on va aider à tenir le pistolet du suicidé. Il s'agit de faire des économies dans les hôpitaux. Les vivants parlent aux moribonds. Je propose qu'on mette en place un programme incitatif pour les écolo-malthusiens, genre Décroissance : quant à diminuer la population terrestre, autant qu'ils commencent par eux-mêmes. On pourrait coller une pastille verte à leurs héritiers. On appellerait ça la "succession verte".

Pendant ce temps, les gaspillages continuent (Partenariats Public-Privé par exemple) et l'Etat a toujours besoin de davantage de liquidités. Il les prend où il les trouve le plus vite et tant pis si ça fait verser de grosses larmes d'Obelix. Il paraît que les artistes ont le plus grand respect pour leur public, en l'occurence le public français qui a fait sa fortune. C'est peut-être que Depardieu n'est plus, depuis longtemps, un artiste...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article