Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Verts : le meilleur allié de la droite !

par Erasmus Tharnaby

publié dans France-Francio

Comment est-il raisonnablement possible d'exiger l'abandon de la filière MOX ?

Rappelons que la centrale EPR de Flamanville est conçue pour fonctionner avec 100% de combustible de ce type. Depuis les années 1990, une vingtaine de réacteurs en France utilisent ce mélange.

Wikipédia nous rappelle que, selon les propos d'un député chargé d'examiner cette question : « l'échec [...] de la filière des surgénérateurs posait le problème de la pertinence du traitement. Pourquoi, en effet, continuer des opérations compliquées et coûteuses s'il n'existe plus de débouché pour les produits issus du recyclage ? Face à cette situation, la France, qui disposait avec les installations de l'usine de retraitement de la Hague d'importantes capacités de traitement, a décidé de se tourner vers une solution alternative : la fabrication du combustible MOX. » Bien que celle-ci soit jugée non-rentable par rapport à la filière classique.

Or cette filière MOX a au moins trois avantages que les écologistes ne peuvent pas ignorer :

  1. elle rend la France moins dépendante de l'extraction d'Uranium,
  2. elle ouvre la porte à la filière du Thorium, beaucoup moins dangereux que U et Plutonium, et déjà utilisée depuis les années 60 en Allemagne et aux USA, et aujourd'hui en Inde surtout.
  3. elle permet de maintenir la France au premier plan des nations compétentes dans le domaine de la sûreté nucléaire (les USA ont abandonné le MOX pour cette raison).

Or la filière du surgénérateur, consommatrice de Plutonium, a été politiquement jugée dangereuse (en 1997) sous la pression des écologistes et le tapage médiatique autour des péripéties successives du projet. La filière MOX est donc aussi le sous-produit d'un rapport de force établi par les écologistes dans les années 70 et 80 autour de la recherche d'alternatives à la production énergétique par fission, c'est à dire les recherches autour de l'énergie de fusion. Rappelons-nous La France défigurée, la première émission de propagande écolo à la télévision !

La pression autour de la filière MOX n'est qu'un indice de plus de la politique systématique de harcèlement menée par les écologistes autour du nucléaire : le danger absolu, pour ces malthusiens, reste la découverte d'une source bon marché et quasi illimitée d'électricité. Cette découverte réduirait à rien les discours apocalyptiques sur le pseudo-réchauffement planétaire (rappelons qu'à la fin des années 70, l'humanité était censée être la cause d'une glaciation planétaire, exactement pour le mêmes motifs..), sur le danger des déchets radioactifs, sur la pollution par le CO2 et les hydrocarbures, etc.

Aujourd'hui, ce chantage mené autour de la participation des écologistes au parlement, manipulation qui place une fois de plus les verts en position de victime, ne doit pas être considéré comme un accident de parcours pour le PS. Il est même une occasion de montrer l'irresponsabilité politique d'un mouvement idéologique et religieux (la religion de l'écologie profonde, celle de la "Terre Mère", celle du New Age, celle de l'humanité inexorablement pécheresse), mouvement intégriste et dangereux comme le démontre chaque jour le lobby Greenpeace et sa filière Stop Plutonium.

Je vous propose l'ouverture d'une filière STOP ECOLOGIE.

 

 

Commenter cet article