Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Linky : l'écologie comme alibi au flicage généralisé

par Erasmus Tharnaby

publié dans France-Francio

Au sujet de Linky, pour lequel une note avait déjà été faite sur ce blog, l'UFC Que choisir ? a saisit le Conseil d'Etat fin avril dernier pour mettre un coup d'arrêt à la généralisation abusive de ce dispositif.

Rappelons que ce compteur était, à l'origine paré de toutes les vertus, en particulier écologiques puisqu'il devait permettre de mesurer en temps réel la consommation domestique d'électricité. On sait qu'en réalité, ce dispositif était destiné à supprimer le personnel chargé de relever les compteurs et que l'exploitant, ERDF, s'est, jusqu'à présent, attribué des prérogatives disproportionnées en ayant accès, sans partage et sans la moindre transparence, à des données privées liées à cette consommation.

Face à la propagande d'ERDF, l'association de consommateur a publié un document mettant à mal l'essentiel de l'argumentation de l'opérateur.

Le plus amusant, c'est que les écologistes parisiens ont remporté la décision du Conseil de Paris contre ce déploiement généralisé. Pour une fois, les bons sentiments ont triomphé.

En réalité, on voit bien qu'au-delà des bons sentiments, la scrutation des moeurs du plus grand nombre et l'écologie fonctionnent comme en symbiose. Le contrôle, comme il a été montré ici à de nombreuses reprises, demeure l'essence de cette stratégie de purification généralisée appelée écologie, qu'elle soit profonde ou pas.

Que des mangeurs de tofu bio, des amoureux des bonobos ou des présentateurs télé en ULM nous servent à l'envi des kilo-tonnes de chiffres invérifiables annonçant l'apocalypse pour hier soir n'y change rien. Il n'y a pas de limite à cette négation du réel que constitue le risque-zéro.

Combattant pour la présomption du pire, les écologistes transforment en guerre d'opinion le moindre combat pour la santé publique, pour la préservation de la sphère privée, pour l'épanouissement personnel au profit d'une petite caste d'enfants gâtés qui ne comprend pas qu'il est souvent difficile de se passer de voiture pour aller au travail, quand l'embauche est rare, les enfants petits et le conjoint pas toujours là.

Prompts au petits revirements, les voilà à la manoeuvre au sujet de Linky. Et bien tant mieux !

Commenter cet article