Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lord Nicholas Stern sur France Inter : à quoi ne servira pas Copenhague ?

par Erasmus Tharnaby

publié dans Monde-Mondo

   Ce matin, Lord Nicholas Stern était l'invité de Nicolas Demorand sur France Inter. Cet expert en économie, membre du GIEC, est surtout connu pour le fameux rapport Stern de 2006, ce qui lui a valu d'être nommé Lord en 2007. Ce rapport a été financé par le Royaume Britannique, ce qui est une originalité qui ne surprendra pas les lecteurs de ce blog.
   Sur la forme, quand N. Demorand lui pose la question de l'échec de Copenhague, il euphémise. Effectivement, Copenhague fut décevant mais il s'est dégagé une "plateforme" sur plusieurs points comme la déforestation, ou l'amplitude du réchauffement. Quant au Climategate, c'est une question de qualité de "standard scientifique" à l'Université d'East Anglia ! Et si on n'utilise pas celles d'East Anglia, qu'à cela ne tienne, M. Stern nous refait encore le coup de la courbe en crosse de hockey dont on sait bien quoi penser. En clair, M. Stern veut bien qualifier une démarche de "scientifique" si elle va dans le sens souhaité par le pouvoir britannique, mais ignore volontiers les innombrables contestations tout aussi scientifiques sur les techniques de carottage, sur les anneaux de croissance des arbres, etc.
   Le rappel des travaux de Fourier par Lord Stern, à l'antenne de France Inter, peut donner une caution scientifique très forte sur la question des gaz à effet de serre mais la réalité est moins rose et moins simple. Le problème avec les économistes est qu'ils sont aussi rhétoriciens que théoriciens, mais pas très historiens. A l'époque de Fourier, qui n'était pas le seul à effectuer des recherches sur les interactions de la lumière et des gaz, le rôle des différents gaz n'était pas encore bien quantifié et en particulier sur les effets respectifs du méthane, de la vapeur d'eau et du CO2. Il y avait, à cette époque, des débats scientifiques très larges sur cette question. Alors pourquoi privilégier Fourier ?
   Comme on peut s'y attendre, Stern nie qu'il y a une crise d'opinion sur ces questions. Et la solution serait de résoudre la crise économique à l'aide d'investissements verts. Ha ! Ha ! Ha !
C'est un peu comme la gauche française qui s'imagine récupérer la vague verte pour faire du social.
A quoi ne servira donc pas Copenhague ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jean-Phi 05/03/2010 14:26


voir mes articles sur la question. Chacun doit resté humble. Une seule chose est établie : la terre se réchauffe. Et c'est tout. Bien malin (ou plutôt bien prétencioeux) cleui qui pourra établir
l'origine du phénomène. Ne nous laissons pas embarquer par les uns (Hulot) ou par les autres (Alllègre), et gardons notre esprit critique et continuons à bloguer en paix.


Erasmus Tharnaby 19/03/2010 23:13


On s'est effectivement rendu compte cet hiver que la Terre se réchauffait...

Un esprit critique peut-il être en paix ?