Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marie-Victoire et les "réfugiés climatiques" de l'ONU

par Erasmus Tharnaby

publié dans Monde-Mondo

J'ai retrouvé mon amie Marie-Victoire, il y a peu, chez elle dans sa maison de Saint Quentin en Yvelines. Avec son mari et ses cinq enfants, nous avons évoqué le bon vieux temps, celui où nous nous sommes rencontrés, chez les scouts.

Elle m'a expliqué aussi qu'elle a pris conscience que la banquise fond et que de pauvres gens, là-bas, sur l'île de Vanuatu, allaient perdre leur maison.

Refugiesclimatiques.jpgL'ONU a appelé ça des "réfugiés climatiques" en 2005. C'est sûrement très douloureux pour que l'ONU vienne nous en parler jusque dans nos maisons. Notre pauvre planète, comme le pauvre petit organisme vivant qu'elle est devenue sous la plume des militants écologistes onusiens, notre pauvre planète Gaïa en a mal à ses globules.

Alors Marie-Victoire a fait tout ce qu'elle a pu pour économiser sur le CO2 : elle a arrêté la voiture. Finie l'essence ! Vive le vélo ! C'est Hubert, son mari, qui est moins content : 32km à vélo tous les jours et par tous les temps, c'est parfois compliqué.

Marie-Victoire s'est aussi mise à brûler des billes de bois, dans une chaudière spéciale... et coûteuse. Il paraît que c'est bon pour la planète. Elle a construit un enclos pour quelques poules, à côté du composteur. Elle a mis des lampes basse consommation partout dans les pièces. Et surtout, elle a fait installer des panneaux solaires sur le toit : ça coûte la peau des fesses mais c'est si bon... pour la planète !

Elle s'est mise à lire des livres qui disent tous la même chose : elle commence à trouver le genre humain un peu désespérant...

En rentrant chez moi, j'ai réfléchi à cette histoire de réfugiés climatiques et je me suis dit que j'étais finalement plutôt bien dans ma voiture, assis confortablement, à écouter de la musique au lieu de faire du vélo...

En effet, il n'y a pas plus de "réfugiés climatiques" que de poux sur la tête d'un chauve. Les habitants de l'île de Torrès, dans l'archipel du Vanuatu, ont été obligé de déplacer leur village de plusieurs centaines de mètres en amont du fait de la montée des eaux. Mais une étude de l'IRD montre que le niveau des eaux a monté uniquement parce que l'archipel se situe à la limite entre deux plaques tectoniques et que le territoire a tendance à s'enfoncer d'un centimètre par an du fait de la collision de ces deux plaques.

Une étude américaine de 2004 dont parle aussi Michael Crichton dans State of fear indique que le niveau de l'Océan Pacifique n'a pas monté de façon significative depuis 30 ans.

De la même façon, dans cet article prétendu scientifique, le seul mode utilisé est le conditionnel. La vérité est qu'aucune hausse REELLE n'a, à ce jour, pu être mesurée. Les seules conclusions sont des suppositions.

Marie-Victoire peut donc continuer à jeter son argent par les fenêtres et l'ONU de crier au loup. Les niveau des océans s'en balance...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Martine 30/01/2013 21:13

Ai subi suffisamment chez lui...Que depuis cinq ans, je pense avoir été plus que patiente!
Il est libre de ses choix, tout comme moi!
L'époque "dorée" est terminée.

Martine 30/01/2013 20:04

Voui, j'ai des horaires bizarres mais qui n'étonnant pas dans mon milieu pro, un quotidien.
Sinon, vous perdez votre temps, je n'ai plus l'intention de commenter chez l'héré, trois coms dans la journée chez lui me parait excessif de votre part^^^. ;)
Quand ca pue trop...Effectivement, "on "se casse", me casse donc de chez lui.

Sceptique 29/01/2013 07:38

Il y a déjà plus d'un an, j'ai lu un article démontrant, par des photos aériennes, que des îlots des Maldives, dans l'océan indien, avaient gagné de la surface grâce à la fixation naturelle de
débris coralliens. Ce n'aurait pas été possible s'il y avait eu une hausse significative du niveau de la mer.

Erasmus Tharnaby 29/01/2013 08:38



Ni une dégradation dudit massif du fait de la hausse ou de la baisse de la salinité, de l'acidité, que sais-je...



Martine 29/01/2013 03:02

Dslée l'héré, vous avez suffisamment surfé vous et vos alcooliques sur la vague "abeille", chacun est libre de ses choix, donc,dès demain^^^
Bonne année à vous et voui il est encore temps!

Erasmus Tharnaby 29/01/2013 08:37



Ouh la... message perso à 3h du matin ! Je vous laisse...



Martine 29/01/2013 02:09

Tout comme certains territoires du Canada à l'inverse s'érigent si l'on veut croire certains scientifiques et reportages.
J'ai parlé de certains phénomènes made in NC chez l'hérétique (une espèce de gros taré hideux pour moi) en ce qui concernait les remblais tant in NC qu'au Japon, et voui les remblais de fuku,
scories de nickel caldoches^^.

Erasmus Tharnaby 29/01/2013 08:36



Je connais aussi certaines parties de mon territoire qui s'érigent mais je n'ai pas à en faire état publiquement...


La glace du pôle sud s'épaissit également même si les glaciers de la péninsule antarctique se désagrègent. La réalité de notre Très Sainte Mère Gaïa est plus complexe qu'une homélie mélo écolo !