Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Moins d'écologie comme argument électoral : on aura tout vu !

par Erasmus Tharnaby

publié dans France-Francio

C'est la nouvelle ligne proposée par Sarkozy aujourd'hui à l'ouverture du Salon de l'Agriculture. Pour séduire les agriculteurs, le candidat de l'UMP n'a rien trouvé mieux que de faire la danse du ventre devant la FNSEA en promettant de prendre ses distances avec les contraintes environnementales imposées par... lui-même ! Ou par l'Europe qu'il construit avec Angela !

Pour aider le paysan à retrouver ses bons vieux réflexes droitiers après le tourni des vraies-fausses mesures du Grenelle de l'environnement, après les tracasseries bruxelloises, le candidat UMP à l'élection présidentielle n'a rien trouvé de mieux que de fustiger la gauche écolo.

Pourtant, aucun gouvernement ne peut s'enorgueillir d'avoir autant fait stagner le pouvoir d'achat des agriculteurs depuis 1980, comme le montre cette statistique. Pourtant, il paraît qu'ils sont encore 40% à trouver des charmes au vibrion, dans les milieux agricoles. C'est dire si la terre de France est sauvée par ceux qui la travaillent.

Ce n'est pas seulement la contradiction qui est curieuse, et que l'on ne peut soutenir ici malgré le sujet de ce blog. C'est le procédé négatif utilisé par un président sortant qui est vraiment risible. Sarkozy s'est esclaffé devant un parterre conquis qu'il allait falloir qu'Hollande s'explique sur ce sujet !

L'auditeur pouvait se demander qui est le président sortant.

Tout cela semble affaiblir l'écologie, mais il n'en est rien car l'idéologie malthusienne se retrouve placée au milieu d'un débat où elle n'a rien à faire. Comme toujours, Sarkozy obtient l'effet inverse de ce qu'il semble chercher.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article