Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Naïveté ou trotskisme ?

par Erasmus Tharnaby

publié dans France-Francio

Le blog de Claude-Marie Vadrot aurait tout pour relever le niveau à gauche. C'est un journaliste qui ne s'en laisse pas conter, qui a du courage et surtout une pratique de terrain appuyée par des convictions généreuses et sincères. Il cherche, avec esprit critique, à refonder une écologie de gauche en brisant quelques icônes chères aux médias. C'est intéressant.
Hélas, son bilan de Copenhague reflète la naïveté caractéristique de la gauche sur ces questions, par simple méconnaissance des données historiques liées à la fondation de l'écologie. Pourtant, son expérience est ancienne et doit remonter aux années soixante mais il oublie peut-être que sur ce terrain, la lutte entre redistribution et capitalisme est antérieure. Les créateurs de l'écologie ne sont pas ceux que l'on pense...
Qu'est-ce qui peut bien lui faire dire, par exemple, que "Le protocole de Kyoto qui s’imposait d’abord aux nations industrialisées et qui aurait pu s’appliquer aux grands pays émergeants, n’existe plus" ? En effet, il en reste l'essentiel, le système des droits à polluer dont on a déjà parlé ici. Et ici, ce qui reste est de droite.
En partant d'hypothèses toujours fausses, on aboutit à des conclusions pleines de bons sentiments : les gens subiront-ils vraiment "les effets des modifications climatiques dans leurs vies quotidiennes" ? Les famines, les calamités en tous genres dues aux éléments atmosphériques sont-ils dus à des changements ? Ces changements sont-ils d'origine humaine ? On a déjà abordé plusieurs fois cette question de la falsification, je n'y reviens pas.
Si les populations du Tuvalu subissent les caprices de la nature, est-ce la faute à ton moteur de 4x4, cher lecteur ?
Plein de nostalgie, notre blogueur-écolo constate : "La démocratie planétaire et onusienne, comme d’autres formes de démocratie, ne fonctionne plus, même comme placebo."
Mais où a-t-on vu une "démocratie onusienne" ? Qui parle de démocratie planétaire ? Quel est ce vieil internationalisme recyclé, qui courre après un président du monde élu au suffrage universel ? Ou sont-ce de vieux réflexes trostkistes ?
Ha ! Ha ! Ha ! Quelle bonne blague !
Les lecteurs de ce blog (enfin, ceux qui lisent vraiment...) savent à quel point l'ONU est éloignée des questions de démocratie et surtout de sincérité scientifique. Car c'est de la République des Savants qu'on aimerait tant en savoir davantage sur ces phénomènes. Pas de ce cartel de tricheurs qui servent la soupe au GIEC et à tous ses suiveurs.
Tant que la gauche française ne se sera pas débarrassée des trotskos et de leur haine de l'Etat-Nation, aucune écologie de gauche ne sera possible.
Commenter cet article