Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Plutonium à Cadarache

par Erasmus Tharnaby

publié dans France-Francio

Est-ce qu'on supprime la chaudière au fuel à la maison, sous prétexte qu'une fuite, fut-elle dangereuse, a eu lieu ? Sachant que la seule solution de remplacement est beaucoup plus coûteuse et polluante (éolien et solaire, contraints de s'adosser sur un parc de centrales thermiques d'égale puissance, ou bien d'autres recettes de perlimpimpin) ?
C'est pourtant ce que proposent depuis toujours les Verts et les anti-nucléaires, aidés par la complaisance médiatique.
C'est le bébé avec l'eau du bain !
Commenter cet article

Bambou 254 03/11/2009 17:53


Mais le nucléaire enrichit ces fameux puissants dont tu parles, non? Les faramineux contrats qu'Areva décroche ,l'exploitation minière d'uranium, la production d'électricité, ça rapporte à qui ,
tout cela? On en profite, ...oui, si on a de quoi payer.... Mais le prix de cette énergie nous est imposé...

Je crois que la position des anti-nucléaires se situent avant tout au niveau des risques de pollution à long terme, et là, on ne peut leur donner tort. Je n'ai pas retenu dans l'argumentaire
anti-nucléaire qu'on est trop nombreux sur terre? Et puis, ils proposent des alternatives intéressantes. Ce n'est pas comme dire : "on n'en veut pas , point-barre".


Erasmus Tharnaby 08/11/2009 22:16


Si. L'argumentaire des anti-nucléaires est explicitement malthusien.
Et du nucléaire, ils n'en veulent pas.
Les alternatives énergétiques sont totalement bidon.
J'en passe, et je continuerai à en passer, quelques unes en revue dans ces rubriques.
L'éolien ne peut fonctionner qu'adosser à un parc de centrales thermiques d'égale puissance.
La biomasse présente, comme l'éolien ou le solaire, des problèmes d'ordre de grandeur.
Aujourd'hui, ce discours tellement étrange se recycle dans la théorie de la décroissance.
Je vais revenir sur ça car ça me semble très grave qu'on accorde un quelconque sérieux à ces concepts mortifères.
Ce sont des concepts qui sont actifs à la marge mais qui peuvent suffire à faire basculer une opinion publique vers le silence et la passivité quand une situation choquante mettant en péril la vie
de gens se présente, surtout si ces victimes sont loin.
Merci de ton commentaire, Bambou.


Bambou254 27/10/2009 06:02


Mais que faire des déchets? Que dire de Tchernobyl, dont on n'arrive pas à mettre le deuxième sarcophage? De toute une région sinistrée, d'enfants condamnés avant que de vivre? Que dire aussi de
l'exploitation ouvrière des mines d'uranium dans les pays pauvres, une exploitation sans normes de sureté, parfois sous la contrainte,pour un salaire de misère et la maladie pour récompense.

Es-tu abonné au réseau "Sortir du nucléaire"? (http://www.sortirdunucleaire.org/)
Doit-on nier tout ce qui est dit sur ce site, sous prétexte de peut-être quelques informations "exagérées"?

Nous savons très bien ce qui gouverne ce monde : un objet nommé argent, qui sert les intérêts de gens cupides et égoïstes, qui ne cherchent pas à savoir ce que demain sera et qui ont oublié tute
notion d'humanité pour le sacro-saint profit personnel.

Je ne suis pas "écologiste" dans l'âme, je suis juste réaliste. Ce monde est pourri, pollué, épuisé. Réchauffement climatique dû à l'activité humaine, ou récupération médiatique d'un phénomène
naturel, m'en fiche.... Ca fait déjà les choux gras de certains, qui récupèrent le mot "écologie" pour continuer à faire tourner leurs petites affaires, parce que c'est un créneau porteur, qui fait
vendre.

Ca fait sans doute aussi les choux gras de nos gouvernements, qui y voit une occasion d'imposer quelques taxes supplémentaires, avec la bénédiction, qui plus est , du mouton tondu....

Ce monde est pourri, et je ne sias pas comment me sortir de cette merde.


Erasmus Tharnaby 28/10/2009 21:59


Merci de ton commentaire intéressant.
Oui, les déchets sont un problème. C'est indubitable. Mais le renoncement vaut-il le profit humain que représente cette source d'énergie ? Que sait-on des recherches menées dans ce domaine ? Et
quelle est l'attitude systématique des écologistes vis à vis des multiples solutions proposées ? Elle est TOUJOURS la même. Elle ne s'embarrasse pas de science, d'économie ou de calculs. La raison
est que les écologistes défendent le point de vue des puissants, celui selon lequel il y a trop d'êtres humains sur cette planète, et que les hommes qui la peuplent ne constituent pas toujours une
richesse pour l'humanité.
A ce titre, Tchernobyl n'est jamais observé pour ce qu'il est : une faute impardonnable de l'administration ukrainienne. Il est toujours pris sous l'angle de l'opposition au nucléaire en général.
Il y a tant de malédictions qui frappent l'humanité : la guerre en est certainement la première, la plus immédiate et la plus meurtrière. Pourquoi faire diversion ?
Que dire de toute forme d'exploitation ouvrière, dans toutes les mines des pays pauvres ?
Les anti-nucléaires diront : mais c'est parce que les matériaux nucléaires constituent une menace à très long terme pour l'homme.
Je dis que les anti-nucléaires sont manipulés pour s'opposer au nucléaire car c'est une source d'énergie infiniment profitable à l'humanité, pour le développement du nombre d'êtres humains, de leur
technologie et de leur bien-être, et c'est de CELA et de rien d'autre que les puissants ne veulent pas.