Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RNR : ce que ne veulent pas les malthusiens

par Erasmus Tharnaby

publié dans France-Francio

La nouvelle filière des Réacteurs à Neutrons Rapides est exactement ce que craignent les écologistes. Suite à la passe d'arme avec Arnaud Montebourg ces derniers jours, les écologistes avouent, par la voix de Noël Mamère, ne pas avoir de réponse au projet de réacteur de 4e génération, le projet Astrid.

Ce projet représente bien plus qu'une solution à la filière nucléaire. Il représente un mouvement général auquel les malthusiens auront bien du mal à répondre.

En effet, un des défauts très grave des réacteurs classiques était d'utiliser un combustible de masse atomique élevée (uranium) pour produire des déchets de masse atomique encore très élevée comme le plutonium. Plus la masse atomique est haute et plus les sous-produits sont nombreux et aléatoires. Plus la masse atomique est élevée et plus le temps nécessaire (en dizaine de milliers d'années) à la radio-activité pour s'épuiser est long.

La tentative du projet Super Phénix, dont les écologistes ont eu la peau, était de chercher à utiliser du combustible de masse atomique moins élevée pour produire des déchets de masse encore moins élevée, mais avec l'énergie de fusion.

Le projet Astrid reprend cette perspective, mais avec l'énergie de fission, et cherche, de façon plus convaincante, à produire de l'énergie avec des éléments de masse atomique plus faible.

Si l'humanité devient capable de limiter l'impact de la question des déchets nucléaires tout en produisant de l'énergie, ce serait une catastrophe pour l'écologie : l'argumentaire apocalyptique vole partiellement en éclat et la terreur à l'égard des déchets, terreur qui constitue le fond de commerce de mouvements comme Greenpeace, pourrait devenir sans objet.

Commenter cet article

oudagamandam 01/09/2012 09:22

merci pour votre message éclairé et instructif!

Erasmus Tharnaby 01/09/2012 12:02



Merci à vous pour ces encouragements.


Je vais essayer d'être plus régulier.