Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Transport de déchets nucléaires : approximations et contradictions

par Erasmus Tharnaby

publié dans Europe-Euxropo

   A l'occasion du transport mouvementé des déchets nucléaires à Gorleben, les différentes factions écologistes se sont exprimées, rivalisant de finesse verbale pour marquer les esprits, avec l'acharnement des grandes causes...

   Jamais en retard d'une approximation scientifique, les militants de Sortir du Nucléaire ont déclaré, selon Le Point, que la quantité de matière transportée "représente deux fois celle dégagée par la catastrophe de Tchernobyl". Ces métrologistes pointilleux ont été retoqués par M. Neaux, d'Areva. Evidemment...

   L'essentiel est de remplacer une position minoritaire par une querelle de chiffre, et de faire  semblant de s'y connaître. On peut, de cette façon, continuer d'essayer d'exister et faire semblant d'avoir voix au chapitre.

   Evidemment, il est bien difficile d'accorder le moindre sérieux à ce type d'allégation, tout comme aux promesses de non-violence de gens comme Greenpeace. Faire du spectacle, fût-il navrant, au lieu d'attaquer le débat sur son versant scientifique, c'est la voie choisie par l'idéologie écologiste actuellement. On peut se réjouir de ce choix tant qu'il ne mène pas à des décisions absurdes et irresponsables.

   C'est, hélas, la cause d'une propagande irrationnelle et honteuse où le mot Tchernobyl revient à chaque réplique comme une référence, comme une indécence. C'est aussi, pour nos dirigeants locaux et nationaux, bien souvent le prétexte à des décisions aussi stupides que coûteuses pour les finances publiques. C'est bien dommage.

Commenter cet article