Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Du pin dans la soupe...

par Erasmus Tharnaby

En regardant les infos sur Yahoo actualités, je cherche la rubrique Environnement. Pour la trouver, il faut aller dans la rubrique Sciences. Première curiosité. Je l'aurais plutôt vue dans la rubrique Religion, ou même Politique à la rigueur...

Deuxième curiosité, cette rubrique figure en deuxième place juste après Catastrophes naturelles. Vous avez bien compris : dans Yahoo Actualités, il y a une rubrique Sciences qui comporte en premier Catastrophes naturelles puis Environnement comme sous rubriques. Rassurez-vous, il y en a d'autres comme Espace ou Météo (encore !). Disons que cette nouvelle concernant la fonte de l'Île du Pin, au Pôle Sud, pourrait figurer sous trois rubriques différentes : Environnement, Catastrophes naturelles et Météo. C'est dire s'il est difficile d('échapper à la propagande écolo par les temps qui courent.

Entre prédictions du GIEC (Vous savez ? La science, pour le GIEC, ça sert à prédire...), et délire journalistique, on est obligé de constater que les références aux publications sont inexistantes et le seul expert cité s'appelle Gaël Durand, un jeune glaciologue du Laboratoire de Glaciologie de Grenoble, spécialisé dans l'étude de la fonte des glaciers. ses publications sont ici.Le LGGE profite essentiellement de la manne publique par le biais du CNRS et d'autres partenaires universitaires. Il dépend en particulier de l'INSU, Institut Nationale des Sciences de l'Univers, qui s'est, pour partie, spécialisé dans la prédiction apocalyptique. Il dépend aussi de l'IPEV, qui n'est pas un labo de recherche mais une agence de financement, un cheval de Troie en France d'une kyrielle d'instituts dont la principale préoccupation est de dissumuler qu'ils dépendent tous de l'ONU (SCAR, IASC par exemple).

Pour le pigiste du Point, le niveau des mers doit monter d'un centimètre en vingt ans. On frémit à l'idée de cette catastrophe, en effet... On est encore loin des QUATRE METRES annoncés au journal de vingt heures par le plumitif chargé de nous faire peur pour être sûr d'avoir son augmentation. Un iceberg gros comme l'état de Singapour, si haut soit-il, ne peut se prévaloir de tels exploits.

Bref, on continue d'enfumer le téléspectateur pour le plus grand profit des soupeurs de l'écologie.

Du pin dans la soupe...
Commenter cet article