Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Plutonium à Cadarache (2)

par Erasmus Tharnaby

publié dans France-Francio

Dans Agoravox, l'article d'Olivier Cabanel illustre à la perfection la méthode employée par l'idéologie écologiste.
Chaque erreur, si importante soit elle, reste l'occasion d'affoler les foules par des approximations, des raccourcis et des amalgames.
C'est vrai que l'erreur, puisqu'il y en a forcément une, est colossale et doit faire prendre conscience qu'il faut réformer en profondeur les procédures industrielles utilisées, refaire prendre conscience à chacun des acteurs de sa responsabilité. Entre parenthèses, le gouvernement a plutôt l'intention de se tourner vers le privé pour résoudre ces problèmes, ce qui est inquiétant.
Dès qu'on parle de Plutonium, on ressort ce chiffre intangible et qui fait peur : 23000 ans. Et on le compare à n'importe quoi, la période du Césium de Tchernobyl, pourquoi pas ? Bonjour l'amalgame...
Le fait que les scientifiques (ah, le vilain mot...) soient capables de créer quelques kg de Plutonium est forcément une mauvaise nouvelle, évidemment...
Dans le monde de M. Cabanel, les petits lapins courent sur une verte prairie plantée de pâquerettes et de fraises de bois, les chercheurs sont forcément illuminés et Super Phénix est forcément une bêtise...
Laissons-lui le lisier de porc.
Remarquons au passage que l'avis de Stéphane Lhomme est moins pétri de présupposés  : difficile de lui donner tort. Tout cela a vraiment l'air de fonctionner "n'importe comment" et c'est effectivement très inquiétant.
De là à vouloir "sortir du nucléaire", il n'y a qu'un pas de fourmi, évidemment...
"D’ici là, on peut logiquement s’interroger sur la santé des travailleurs du nucléaire du site, qui depuis des mois, et sûrement des années, se baladent, innocemment, à proximité de ces produits dangereux."
Ça non plus, ça ne mange pas de pain.
Commenter cet article