Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lait de soja : un océan de bonnes intentions...

par Erasmus Tharnaby

publié dans France-Francio

L'Agence Nationale de Sécurité Alimentaire vient de publier un avis au sujet des laits maternels de substitution à partir de soja, d'amandes, de chataîgnes ou de poudre de perlinpinpin. Cet avis indique que "ces boissons de consommation courante ne permettent pas de couvrir intégralement les besoins nutritionnels spécifiques des nourrissons." Ainsi, plusieurs cas de carences graves ont été signalés à cette agence qui a estimé la situation suffisament préoccupante pour enquêter de son propre chef.

vache.jpegAu-delà de la question de l'intolérance documentée de certains bébés au lait de vache, des mamans pleines de bonnes intentions alternatives ont, de leur propre initiative, choisi de stopper les laits maternisés pour passer à des laits c'est-bon-pour-la-planètisés. Mal leur en a pris.

Il y a quelques années, mon généraliste m'indiquait que si je faisais 6 angines par hivers, c'est sûrement parce que je mangeais trop de produits laitiers à base de lait de vache. C'était juste parce que je travaillais jusque tard chaque soir dans une cave pas chauffée où il faisait invariablement 12 degrés à la saison froide. C'était la mode : deux ou trois mandarins avaient dû se laisser convaincre moyennant finance qu'il fallait lancer une mode anti-lait de vache pour favoriser le lancement des produits dits "alternatifs"...

La rubrique alicaments, ces aliments commercialisés par de grands groupes comme Danone ou Nestlé à grands renforts de lancements médiatiques, cette rubrique donc n'a pas fini de nous nourrir en scandales diététiques. Entre les omégas 3, les graines germées ou le régime Ducon, le grand public n'a pas fini de découvrir des supercheries.

Mais celles-ci ont un point commun : les bons sentiments et surtout les bons sentiments écolos. Comme pour les familles qui refusent, pour des raisons essentiellement doctrinales et idéologiques, de vacciner leurs enfants, mettant du même coup en danger les enfants des autres : récemment, une alerte a été publiée quant à la rougeole dont la réapparition, en France en août dernier, a incité l'INVS, la veile sanitaire en France, à publier un avertissement.

Comme quoi, les bons sentiments tuent aussi.

Commenter cet article

Richard C. 11/04/2015 20:23

S'il est bien une médecine naturelle et préventive, c'est bien la vaccination. Curieusement, les naturistes de tous poils sont contre, et je cherche en vain, dans les discours pléthoriques et tous azimuths le moindre argument logique. Mais vous me direz que les sectaires se contrefichent de la raison, du libre examen, de l'observation de la réalité pour ne se tenir qu'à leurs idées reçues: A l'origine, l'humanité vivait dans un paradis, puis, ayant goûté au fruit de la connaissance scientifique, elle n'a connu que la douleur, la maladie et la mort!

Erasmus Tharnaby 12/04/2015 10:16

Tout à fait. Le débat sur les vaccins oscille entre irrationnel et mauvaise foi.
La thématique de l'écologie CONTRE la République est plus que jamais d'actualité.

Sceptique 20/03/2013 19:06

L'industrie pharmaceutique offre une gamme étendue de laits "maternisés" ou de laits spéciaux adapté aux allergies ou aux maladies métaboliques; Le lait d'anesse est sûrement plus difficile à
trouver. Je ne sais pas où en sont les banques de lait maternel qui permettaient de satisfaire des besoins, grâce aux dons de mères allaitantes....devenant rares.

Erasmus Tharnaby 21/03/2013 11:39



D'autant que ce n'est pas subventionné par la PAC. S'il y avait une prime à la femme allaitante...


Non, c'est une blague... je vais avoir Elizabeth Badinter sur le dos, après ça...



Martine 20/03/2013 17:13

Le lait le plus proche du lait maternel serait le lait d'anesse, les anciens savaient bien que si intolérence, il fallait se diriger vers cette option, le lait de chèvre pouvant étre vecteur de la
fièvre de malte. ;o))

Erasmus Tharnaby 21/03/2013 11:37



La fièvre de Malte ? Il faut faire une croix dessus, alors !



Sceptique 15/03/2013 09:48

"Les bons sentiments tuent aussi." En quoi ceux que vous ciblez sont-ils bons? Ils sont bêtes et auto-centrés. Leurs victimes, les petits, sont "collatérales".
En tout cas, bravo pour ce billet sévère, mais utile...Inch allah!

Erasmus Tharnaby 15/03/2013 13:12



C'est vrai que l'expression "bons sentiments" reste un peu énigmatique...


Est-ce parce qu'il est difficile de les trouver autrement que bons ? Comme le papier collant dont on peine à se défaire, la culpabilité nous reste collée à la peau à cause de son implicite, très
profond et très puissant.